Producteur de légumes bio à Gavray


Normandie | Manche

Des fruits et légumes bio cultivés avec amour dans un vallon du bocage normand. Un maraichage respectueux de la vie du sol et de l'écosystème local.
11|01|2021

Une nouvelle année s'ouvre, il manque un peu de quiétude dans l'air du temps à l'instar de la nature que le froid est venu ralentir.
Plus encore que d'habitude on a envie d'hiberner comme l'ours, les blaireaux, les loirs...de se réveiller dans l'après.

La ferme est ensommeillée elle aussi avec les jours courts et le froid, le maraicher parti hiberner dans d'autres contrées pour s'extirper quelques jours du quotidien.

Mais bientôt l'activité reprend avec les premiers semis de tomates, laitues, fèves, carottes, navets, betteraves et pois ainsi que les plantations de patates nouvelles.

Je vous souhaite une excellente année, je nous souhaite à tous une excellente santé, plus de masques et de "distanciation sociale", des sourires et de l'amour pour nos proches et la nature pour 2021.

22|12|2020

Deux champignons gardiens du semis de carottes pour les bottes du printemps. Témoins de l'activité biologique du sol vivant.

A ce propos, du vivant dans nos terres et dans nos assiettes (et dans notre corps), je vous conseille encore une fois les propos éclairés de Marc-André Selosse dans une petite intervention de 30min (merci @verdeterreprod ) qui explique l'origine de notre alimentation et pourquoi il est important de manger du vivant.

J'aime aussi beaucoup son concept de saleté propre... https://youtu.be/PbaBOpEtHnE

27|11|2020

Plus jamais je cultive du panais. Voilà ce que je me dis chaque année.

Compliqué à cultiver avec sa durée de germination très longue, sa croissance extra lente (autant dire qu'il faut prévoir une stratégie béton pour éviter l'enherbement), il est aussi difficile à arracher avec sa racine longue et se conserve assez mal.. bref plus jamais cela!

Et puis vient le temps des premières soupes, les premiers mélanges carotte/panais/oignon à rotir au four....et on se laisse envouter par son goût inimitable...

Allez ! je le garde pour le planning de culture de l'année prochaine! et peut être qu'un jour j'arriverai à faire son petit frère le persil tubéreux!